Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
samedi, 4 avril 2020
samedi, 4 avril 2020

Le Mois Molière

Elena Iakounine, traduction de Daniel Le Botlan10:27, 8 juin 2018CulturesImprimer

Depuis plus de vingt ans, le Mois Molière marque le lancement de la saison des festivals.

La file d'attente avant le spectacle

Pas besoin d’être un expert de théâtre pour prendre plaisir à cette fête estivale, il suffit d’apprécier la sincérité de l’art.

C’est désormais une bonne tradition que l'on retrouve chaque année à Versailles du 1er au 30 juin depuis 1996.

Cependant, malgré cet endroit raffiné et emblématique (car dans la conscience collective tel sera Versailles à jamais), le théâtre représenté ici est vraiment populaire.  Il est moqueur et piquant.  Même si plusieurs pièces présentées dans ce domaine des rois de France ont effectivement été crées pour la scène royale.

Versailles aujourd’hui est une seule immense scène. Les spectacles se jouent dans la cour des Grandes Ecuries, dans le potager du roi, dans l’ancien hôpital royal, dans la Galerie des Affaires Etrangères sous Louis XV, sur les pelouses du célèbre parc et finalement, sur les places de la ville.

Après le spectacle

On joue du Molière, Racine, Lafontaine, Marivaux. Les jeunes comédiens se mettent en avant et nous emballent avec leur jeu très communicatif. Ils déversent toute leur énergie dans le public. Selon la tradition, le premier rang est réservé aux enfants.

Les spectateurs inspirés quittent le lieu rechargés d'énergie. Les rues sont bouillonnantes d'émotions positives. C’est là, le but même de la culture.

On prévoit 350 représentations en un mois, des pièces contemporaines, des spectacles musicaux et des spectacles de cirque sur 60 sites différents. L’entrée est pour la plupart du temps gratuite. Comme plaisante le maire de la ville François de Mazières, merci les contribuables. Mais surtout merci aux volontaires facilement reconnaissables avec leurs tee-shirts jaunes accompagnés du logo du festival dessus.

François de Mazières

Comme le veut la tradition, c’est le maire qui ouvre le Mois Molière. C’était François de Mazières qui fut à l’origine de cette fête estivale il y a 23 ans, à l’époque il occupait le poste d’adjoint à la culture à la mairie.

Les lignes d’attente se forment une heure, voire une heure et demie avant le début des spectacles. Même en plein air il n’y a pas assez de places pour tous le monde. C’est pourquoi certains arrivent avec leur chaise pliante et leurs livres pour bouquiner en attendant l’entrée dans ces espaces improvisés.

Le festival d’Avignon est mondialement connu depuis longtemps. Le festival à Versailles est moins célèbre. Mais il n’est pour autant pas moins impressionnant. En effet, certaines compagnies qui présentent leurs spectacles dans la «ville royale» en juin, vont monter sur les scènes d’Avignon en juillet.

 

Toutes les informations disponibles sur http://www.moismoliere.com/

Photos de l’auteur

 

A lire aussi:

Анна Нетребко в блеске версальских огней|Anna Netrebko sous les feux de Versailles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)