Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
jeudi, 12 décembre 2019
jeudi, 12 décembre 2019

Raymond Depardon photographe militaire

par Elena Iakounine14:39, 2 octobre 2019CulturesImprimer

Célèbre pour son œuvre photographique et ses réalisations cinématographiques, Raymond Depardon est un témoin sensible et engagé des époques qu'il traverse, des territoires qu'il arpente et des habitants qu'il rencontre.

Arrivée des soldats en formation à l’école du Roc, Chamonix-Mont-Blanc, juillet 1962.

Après une première exposition au musée national de la Marine (Toulon — 17 mai — 31 décembre 2019), le musée national du Service de santé des armées, l'Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) et la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA), présentent, en étroite collaboration avec l'artiste, une sélection de près de 100 photographies prises pendant son service militaire entre juillet 1962 et août 1963.

Réserviste de la section de transmission départementale pendant l’opération « Jimmy », Bourgogne, septembre 1962.

Raymond Depardon est affecté comme photographe à la rédaction du magazine des armées Terre Air Mer (TAM), le «Paris Match militaire».

Il y réalise plus de 2 000 photographies, conservées et intégralement numérisées à l'ECPAD (agence d'images de la Défense).

Couverture de TAM n°7 par Raymond Depardon, 1ère quinzaine de novembre 1962.

Il y réalise plus de 2 000 photographies, conservées et intégralement numérisées à l'ECPAD (agence d'images de la Défense).

À l’école des enfants de troupes d’Aix-en-Provence, 1962.

Ce corpus de jeunesse, jamais présenté, met en lumière une autre facette de la carrière de Raymond Depardon et illustre la genèse d'un regard dont la richesse du parcours est aujourd'hui mondialement saluée.

Instruction au 404e RAMA à Valence, 1962—1963

« Apprenez à diriger infailliblement votre œil vers la photo à faire, comme un chasseur à la recherche de sa proie; apprenez à faire de l’objectif de votre appareil le prolongement instantané de votre œil exercé, en un mot, apprenez à photographier comme vous respirez», écrivait Raymond Depardon en 1963.

Ascension estivale du mont Blanc par les troupes de montagne, Chamonix-Mont-Blanc, 13 septembre 1963.

 

Musée du service de santé des armées Ecole du Val de Grâce
1 place Alphonse Laveran — Paris 5
Jusqu’au 30 janvier 2020.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)