Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
dimanche, 16 décembre 2018
dimanche, 16 décembre 2018

Un grand écrivain russe à la Maison de l'UNESCO

La rédaction12:28, 4 octobre 2018Russie IciImprimer

L'exposition à l’occasion du 200-ème anniversaire d’Ivan Tourguéniev «Paysages nourris de pensée: la nature de Tourguéniev dans la peinture russe contemporaine» se tient à l'UNESCO.

Portrait de Tourguéniev par Pauline Viardot, 1858 .

Cette année est marqué par le bicentenaire d’Ivan Tourguéniev, un des plus grands romanciers du XIXe siècle, illustre maître du verbe et de la plume, humaniste et libéral.

L’écrivain est reconnu comme le plus européen des grands classiques russes. Ayant vécu la moitié de sa vie en Europe, notamment en France, Ivan Tourguéniev a ostensiblement contribué au rapprochement entre l’Europe et la Russie et fut un véritable initiateur du public français à la littérature russe. Ami de G. Flaubert, G. de Maupassant, P. Mérimée, frères de Goncourt, A. Daudet, E. Zola, G. Sand, C.Gounod, C. Saint-Saëns, il côtoyait aussi Ch. Dickens, W. Thackeray, C. Schumann, J. Brahms, F. Liszt et H. James et d’autres grandes personnalités européennes. Son rôle comme ambassadeur de la culture européenne en Russie est également inestimable.

l’Ambassadeur, Délégué permanent de la Fédération de Russie Alexandre Kouznetsov

Dans le cadre de ce grand anniversaire dont la célébration est associée avec l’UNESCO, le Centre d’exposition de Moscou Manège avec le soutien du Département de la culture de la ville de Moscou organise une exposition et sa tournée à travers l’Europe. Après, Berlin, Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg, l’exposition Paysages nourris de pensée : la nature de Tourguéniev dans la peinture russe contemporaine arrive à Paris, ou elle est présentée les 2-9 octobre prochain, à la salle des Pas Perdus de la Maison de l’UNESCO.

Trente peintures d’artistes contemporains, dont les sujets inspirés par la nature russe font l’écho des paysages décris par Tourgueniev avec un lyrisme et un psychologisme profond, sont choisies avec soin par les experts du Centre Manège. Chaque pièce est accompagnée par un extrait littéraire tiré de ses œuvres qui lui correspond, traduit en quatre langues européennes.

Les tableaux d’Andrey Vilkov, Oleg Zhuravlev, Simeon Kozhin, Vasiliy Hudyakov, Nikolai Bernatsky, Valery Kopnyak, Ildar Akzhigitov et Oleg Averchenkov, montrent la continuité de la tradition artistique : la perception de la beauté du monde par les artistes contemporains est en parfaite harmonie avec la vision du grand écrivain.

Maître exceptionnel du paysage en littérature, Tourguéniev, selon ses propres paroles, rêvait devenir peintre : « Si l’on pouvait retourner dans le ventre de sa mère et renaître, si l’on pouvait opter pour une nouvelle vie, je n’aurais pas choisi la carrière d’écrivain et je n’aurais pas non plus choisi celle de compositeur, de savant, d’avocat, de général. J’aurais choisi la carrière de paysagiste. Cette dernière me plaît plus que toutes les autres. Le paysagiste ne dépend ni de l’éditeur, ni de la censure, ni du public ; il est un artiste parfaitement indépendant. Dans la nature, pleine de beauté, s’offre une multitude de sujets. Il ne reste plus qu’à choisir. Prépare ta toile, prends tes pinceaux et peins ».

Ainsi était le grand écrivain – artiste parfaitement indépendant, chanteur de la liberté et de la dignité humaine.

Scénographe de l'exposition Anna Kaïdanovskaya

L’exposition consacrée au bicentenaire de cet illustre représentant de la culture russe et européenne, visée à promouvoir et protéger le patrimoine mondial culturel et naturel, ainsi que la diversité de l’expression artistique et la biodiversité en même temps, contribue au rapprochement des cultures et des peuples par le biais de l’art contemporain et la littérature. En offrant le plaisir d’admirer les pièces d’art accompagnées des textes du grand classique elle nous rappelle nos liens spirituels et nos valeurs partagées, ainsi que notre responsabilité conjointe pour la sauvegarde de la paix et de notre patrimoine.

Adresse: Salle des Pas Perdus; 7, Place de Fontenoy, Paris 7ème. Jusqu'au 9 octobre 2018.

 

Un commentaire

  1. Розина Нежинская dit :

    Очень ценная информация и репортаж.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)