Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
dimanche, 20 septembre 2020
dimanche, 20 septembre 2020

La première pierre de la cathédrale du quai Branly

Elena Iakounina, traduction de Aurélie Grand0:25, 15 avril 2015Russie IciImprimer

À Paris, le début de la semaine pascale a été particulièrement gai. Le 14 avril, au cœur même de la capitale, non loin de la tour Eiffel, la première pierre de la cathédrale orthodoxe a été bénie.

Набережная Бранли | Quai Branly ©Е.Iakounine

 

На закладке камня, выступает Рашида Дати | Rachida Dati ©Natalia Medvedeva

La construction d’un centre culturel et spirituel russe a été lancée sur le quai Branly en juillet 2014. L’intégralité du temps de travail a suivi un planning rigoureux. À la place de l’ancien service de prévision météorologique « Météo France » s’élèvent déjà de puissantes structures métalliques de plusieurs édifices du centre Russe. Et ainsi, au second jour de Pâques, la première pierre du bâtiment principal a été posée. Le bâtiment en question n’est autre qu’une cathédrale en l’honneur de la Sainte Trinité.

« Je suis convaincu, que la cathédrale et le centre culturel, qui prendront place ici même deviendront rapidement d'aussi magnifiques symboles de l’amitié franco-russe que le pont Alexandre III, qui enjambe la Seine juste à côté, et dont la première pierre a été posée 119 plus tôt.» Tels ont été les mots de l’ambassadeur de Russie en France A.K. Orlov à l’occasion de la cérémonie solennelle consacrée à la pose de la première pierre. Des représentants publics, le clergé, des membres de la diaspora russe, mais aussi des paroissiens français de la circonscription orthodoxe de la rue Pétel étaient également présents.

« La cathédrale sera le symbole de la Foi en notre Seigneur, en la Russie et en sa grandeur, en la France et en l’amitié franco-russe. Car nos cultures partagent la même racine. En effet, la France et la Russie se tiennent sur les mêmes fondations de la civilisation chrétienne et de ses valeurs. Ce centre sera ouvert au monde entier et deviendra un symbole de la culture russe, qui s’avère être une partie indisociable des civilisations chrétiennes et européennes. » , a déclaré Alexandre Orlov.

La préparation à la construction du centre a demandé pas mal d’efforts et de temps. Le projet a été confié à l'architecte Jean-Michel Wilmotte, ou plutôt à son atelier, et il a fallu prendre en considération les aspects laïque et religieux des composantes du centre. Réunir dans un seul espace la tradition et la modernité, et inscrire le complexe dans le paysage historique de la capitale, qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, n’est pas une mince affaire.

Pour ceux qui ne se trouvaient pas sur le quai Branly ce jour-là, nous vous proposons quelques vidéos de l’ « Observateur russe », dans lesquelles l’Évêque Nestor de Chersonèse, avec la bénédiction du Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille Ier, bénit la première pierre de la Cathédrale de la Sainte Trinité.

[eM6IYiNrkqs]

[IMTxvSKpOD4]

[Oc-R4iHIspY]

 

Le maire du VII arrondissement parisien Rachida Dati a expliqué lors de son discours, qu’elle invitait les habitants de l’arrondissement à un grand débat sur le projet, afin qu’ils l’apprécient, le comprennent, et l’adoptent.

« Ce centre incarne l'union harmonieuse de la religion et de la culture dans une société laïque , a affirmé Mme Dati. Je suis convaincue que ce lieu, où s’entremêleront art, histoire et architecture, permettra à chacun d’entre nous de se retrouver, dans une certaine mesure, et de nous réunir tous ensemble autour de valeurs communes. Notre héritage culturel est un vecteur de paix et apporte un apaisement dans les discours entre États et Religions, qui sont parfois ardus. »

Souvenons-nous qu’au quai Branly, le centre Russe comprendra également, en dehors de la cathédrale, une paroisse, un centre culturel de 200 places, mais aussi une école primaire russo-française qui pourra accueillir jusqu’à 150 élèves.

Les travaux devraient prendre fin en 2016.

P.S. Cette année, le traditionnel festival du film prenant place dans le VII arrondissement de Paris, sera consacré au cinéma russe.

2 commentaires

  1. Бам dit :

    Как вообще парижане относятся к этой стройке? Учитывая как политику, так и личное мнение

  2. KRAMOROFF JEAN PIERRE dit :

    Bonjour, cet article sur la construction de la cathédrale est bienvenu, car sur ce sujet, il y a peut d'inforamtions dans les médias. Quand à l'amitié franco-russe, elle a été très déléssée ces dérnières année, d'après moi . Bien à vous. JPK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)