Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
mardi, 11 août 2020
mardi, 11 août 2020

Célébration commémorative du Jour de la Victoire à Strasbourg. Régiment immortel

0:06, 26 avril 2017Russie IciImprimer

Le 8 mai 2017, à Strasbourg, auront lieu les manifestations consacrées à la commémoration du Jour de la Victoire.

Le dirigeants de plus de dix associations et des sociétés commerciales fondées par les Russes habitant à Strasbourg ont formé un comité d’organisation pour la mise en œuvre de cette manifestation.

©Art Radouga

Comme l’an dernier, le défilé du Régiment immortel qui partira à 14 heures de la Place de la République pour arriver au Parc de la Citadelle sera l’un des moments les plus touchants et solennels.
Plusieurs générations de nos compatriotes habitant sur le territoire de l’Alsace, de la Lorraine, de la Franche-Comté et des villes allemandes environnantes défileront dans les mêmes rangs en tenant dans leurs mains les portraits des membres de leurs familles qui, pendant la guerre, ont lutté contre le fascisme sur les fronts du combat et du travail.
Sous les fanfares de l’orchestre d’une association musicale française, la marche sera suivie par des engins militaires de l'époque de la Seconde guerre mondiale.
Les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite auront la possibilité de faire tout l’itinéraire du Régiment immortel en bus mis à leur disposition.

Dans le parc de la Citadelle, point final du défilé, un Mur de la Mémoire sera dressé avec des photos de ceux qu’on vénérera ce jour-là : des vétérans, des anciens combattants, des partisans, des travailleurs de l’arrière, des combattants de la Résistance française, des prisonniers de guerre soviétiques morts dans les camps sur les territoires occupés de l’Alsace et de la Lorraine. Les portraits de tous ceux qui ne sont plus avec nous mais dont la mémoire est vivante.

A partir de 16 heures, on proposera aux habitants de la ville des manifestions de commémoration : en même temps, dans plusieurs chapiteaux, on présentera une exposition de photos et une chronique vidéo des années de guerre ; on pourra goûter la « kacha des soldats » à la cuisine ambulante, et, sur l’estrade dressée à cette occasion, on pourra voir un concert où se produiront des collectifs locaux de danse et des chanteurs.

A Strasbourg, il existe déjà une belle tradition de réunion pour la mise en œuvre de projets culturels importants à l’organisation desquels participent non seulement des associations russophones mais aussi françaises. La préservation et le développement de la langue russe, de la culture russe, l’éducation patriotique des enfants en sont un bon exemple pour les Français qui essayent de comprendre « le mystère de l’âme russe ».
Les Français se joignent de plus en plus souvent aux manifestions en langue russe. Et les ressortissants de l’ex-Union Soviétique, à leur tour, sont fiers de leur histoire si riche, de leur culture, et, loin de leur pays, ils transmettent à leurs descendants l’amour et l’intérêt pour la Patrie.

contact@acfr-festival.org

Sur le même sujet:

Le Régiment immortel le 8 mai à Paris
Nous n'avons besoin que d'une victoire
70 ans de la Victoire contre le nazisme. Paris, mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)