Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
mardi, 19 janvier 2021
mardi, 19 janvier 2021

Une nouvelle collection de littérature russe est née

14:03, 13 décembre 2020OpinionsImprimer

Créée au sein des éditions Ginkgo, la « Petite Bibliothèque slave » est en quelque sorte l'extension éditoriale du projet de la Bibliothèque russe et slave et l'aboutissement de son ambition de redonner vie à des grandes œuvres et traductions devenues introuvables.

Dont le dernier et le plus parfait exemple en date sont les Visions solaires de Constantin Balmont — un des plus beaux récits de voyages jamais écrits.

Retrouvez donc par exemple, outre les Visions, Moumou, le bijou de Tourgueniev préfacé par Dominique Fernandez ; une extraordinaire traduction oubliée de Cœur de chien de Boulgakov (par Alexandre Karvovski, l'auteur des sous-titres français des films d'Andreï Tarkovski) ; ou encore Trois roubles, recueil de sept nouvelles de Bounine choisies et présentées par Andreï Makine.

Le site de textes en ligne

En parallèle la Bibliothèque continue de transcrire et de mettre en ligne comme vous le savez des textes des littératures russe et slaves : des traductions de romans, de nouvelles et d'études parues entre la fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe, les offrant à la connaissance de tous aux formats html, doc, pdf et epub sur son site http://bibliotheque-russe-et-slave.com/index1.html créé en 2010.

Dans cette continuité elle avait entrepris en 2014, avec les accords de traducteurs ou d'héritiers de traducteurs, la réédition numérique de titres plus récents pour rendre à nouveau accessible les meilleures traductions françaises du XXe siècle. Ces livres numériques sont disponibles par exemple sur Kindle et sur Fnac.com , avec parmi eux la traduction des Douze chaises et du Veau d'or d'Ilf et Petrov par Alain Préchac (à venir en papier à la fin de l'année) ou encore la traduction intégrale d'Oblomov signée Jean Leclère en 1946.

Les Douze Chaises, Vassili Grossman, etc.

L'aboutissement logique et l'ultime étape de ce projet de dix ans maintenant était donc la création de cette « Petite Bibliothèque slave », qui accueille en ce mois d'octobre un premier volume de littérature serbe — des nouvelles de Laza Lazarević directement issues de la Bibliothèque, revues par Alain Cappon et accompagnées de deux nouvelles traductions —, avant de voir paraître en 2021 les premiers volumes des littératures bulgare, tchèque et polonaise. A venir en janvier : Les Douze Chaises (dès demain dans les librairies) et Le Veau d'or enfin réédités, La paix soit avec vous de Vassili Grossman, Olessia de Kouprine et Ma confession de Tolstoï.

N'hésitez pas à partager les textes gratuits de la Bibliothèque qui nous appartiennent à tous. Les livres de la «Petite Bibliothèque» sont disponibles sur la Librairie du voyageur ou peuvent être commandés dans toutes les librairies si celles-ci ne les ont pas déjà. N'hésitez pas également à nous écrire vos commentaires, vos idées et suggestions de rééditions de textes ou de livres devenus introuvables et, si vous êtes traducteur ou avez des proches qui ont été par le passé traducteurs, des propositions de projets. Nous serons très heureux de vous lire.

 

Plus d'information: https://www.ginkgo-editeur.fr/slave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)