Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
dimanche, 16 décembre 2018
dimanche, 16 décembre 2018

Bout du monde et centre de cosmétologie

Texte, photos et vidéo Elena Iakounine, traduction de Ludmilla Balitskaya0:52, 24 juin 2018SociétéImprimer

Le Finistère, nommé littéralement « Fin de la terre », est son extrémité. C'est le département le plus occidental de la France, et il entre dans la région de la Bretagne. Il est celui qui, probablement, fut le plus épargné par l'urbanisation, l'industrialisation et les autres bouleversements du siècle dernier.

Par ailleurs, le Finistère est le centre des nouvelles orientations de l’industrie cosmétique du pays.

La mer d’Iroise

Le Finistère, c’est un bord de mer, balayé par un vent dispersant tous les débris qui se déposent dans l'atmosphère.

Ici, la chaleur estivale est une exception extrême. La mer y est toujours revigorante, pour cette raison nous n’y rencontrons pas « l’horde » de touristes, comme sur la rive sud. Cela signifie donc que la flore et la faune marine vivent et se développent en sérénité. Il est en effet bien connu, à quel point les algues et différents mollusques souffrent à cause des courants chauds. Et nous ne parlerons pas des souffrances subies à cause dehomo sapiens. Dans ce coin terrestre, son précieux écosystème est préservé.

La Bretagne est bordée par la mer d’Iroise, qui n’est pas seulement considérée comme la plus austère d’Europe avec les courants les plus forts, mais aussi la plus propre et la plus riche en diversité d’espèces d’algues. Grâce aux courants, les algues y sont des plus vigoureuses et endurcies.

En 1988, l’UNESCO inclut la mer d’Iroise dans la liste des réserves mondiales des biosphères, qui devient ainsi la première réserve insulaire de France sous la surveillance.

 

Le laboratoire de biologie de Roscoff

Ce n’est pas par hasard que dans la ville de Roscoff, littéralement «plongée» dans l’eau, dès 1872 fut ouvert un laboratoire de biologie qui se préoccupe des problèmes des océans. Aujourd’hui, 90 employés du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), ainsi que de l’Université de Sorbonne, mènent des recherches dans ces anciens bâtiments. Au total, Roscoff emploi 350 personnes. Le principal vecteur d’observations du XXIème siècle est la micro et la macro algue.

C'est à Roscoff que fut inaugurée la première thalassothérapie en Europe, en 1899. A l’époque, la dénomination était différente: « centre de bien-être marin ». A ce jour, la Bretagne compte 13 de ces centres. Les richesses de la mer et les plantes naturelles, sont les piliers principaux de la médecine du bien-être et de la cosmétique du futur. Et déjà même, du présent.

Une plaque sur le lieu de la première thalassothérapie en Europe

Les alginates, extraits à partir d'algues brunes, sont une substance visqueuse semblable à la gelée. Ils possèdent des propriétés exceptionnelles que ne nous retrouvons ni dans les plantes, ni chez les animaux terrestres. Technature, une entreprise née à la fin du siècle dernier dans la banlieue de Brest, a tout de suite mis la main sur leurs capacités exceptionnelles pour éliminer les toxines et rajeunir la peau.

Aujourd'hui, Technature est le leader dans la production de masques anti-âge, qu'elle livre à plus de 50 pays du monde entier. Y compris en Russie, en Corée, au Japon et même en Chine. L'Allemagne restant le premier client. Ainsi, faisant une cure quelque part à Baden-Baden, les clients peuvent même ne pas soupçonner qu'ils sont soignés à l'aide de cosmétiques originaires de Bretagne.

Technature

Quel est le secret du succès de Technature ? Il est simple. Des matières premières de haute qualité, les dernières avancées technologiques, le savoir-faire français. L'entreprise vend des produits qui ne sont pas sous son logo mais travaille avec les plus grandes marques, en effectuant leurs commandes. Des instituts et des bureaux cosmétiques professionnels localisés dans toute l’Europe et en Asie, utilisent leurs masques, gels, sérums et crèmes.

Les algues marines contiennent presque tous les éléments chimiques connus

Les composants des algues sont capables de resserrer la peau, l’hydrater, rétrécir les pores.

Agrimer, est une entreprise familiale qui traite 10 000 tonnes d'algues par an. Elle est située dans la ville de Plouguerneau directement au bord de la mer. C’est fait exprès afin de traiter les algues le jour suivant la récolte, pour préserver toutes leurs propriétés utiles. C'est dans les 24 heures qui suivent, que la concentration en : sels minéraux, oligo-éléments, vitamines et acides, est à son apogée, ce qui est important pour la production d'élixirs de beauté, de jeunesse et de bien-être.

Photo: site Agrimer

Les algues sont transformées en poudre, en extraits secs ou liquides dans des locaux spéciaux, puis elles sont utilisées dans différentes branches de l’économie : alimentaire, agricole et cosmétique. Depuis 2010, Agrimer fournit toute une gamme de produits au réseau Thalasso Organics. Cette entreprise possède sa propre filiale «Thalion», qui fabrique des produits de soins de la peau du visage et du corps.

70% de la population mondiale souffre d’un manque de magnésium

Les conséquences sont un mauvais sommeil, de la fatigue, de l’irritabilité et des douleurs dans les articulations. L'eau de mer et les algues contiennent une forte concentration de magnésium. La société Thalion a sorti un spray spécial « Océan Magnésium ». Ce concentré de magnésium marin peut être appliqué sur les articulations ou sur des muscles douloureux.

Une autre nouveauté encore est un enveloppement corporel pour la perte de poids, qui peut être effectué sans aide de personne. Le flacon avec un gel de consistance gélatineuse, saturé de silicium marin, est pratique en usage chez soi. Cependant Thalion travaille essentiellement avec des professionnels, fournissant des produits aux institutions de beauté et aux centres de thalassothérapie dans 55 pays.

700 espèces d'algues sont recensées sur les côtes bretonnes sans compter les lichens, les micro-organismes et les bourbes. Tout ce qu’offre la mer est utilisé par les entreprises de cosmétologie  sous forme d’enveloppement corporel, de crèmes, de baumes etc.

Le laboratoire Gilbert existe depuis 110 ans. 60 000 pharmacies dans 86 pays du monde vendent des cosmétiques de cette ancienne société française. Son usine se situe également dans le Finistère, dans la ville de Plouédern. Gilbert est connu  pour ses cosmétiques familiales et, très probablement, il n'y a pas de mères françaises qui ne laveraient pas les nez de leurs  enfants avec les solutions physiologiques Physiodose, et on trouvera certainement des produits d'hygiène pour les peaux à problèmes de Neutraderm dans les trousses de toilette familiales françaises.

La marque célèbre dans le domaine de la cosmétologie, Algotherme fait partie de la société Gilbert en expansion.

Lessonia est le nom d’une algue. C’est aussi comme ça qu’est appelée une entreprise qui produit non seulement des masques, mais aussi des gommages, et pas qu’un seul type de produits, pour SPA et soins de la peau.

Fournisseur de nombreuses marques renommées, Lessonia produit des cosmétiques pour Clarins, l’Oréal, Pierre Fabre, Estée Lauder, Filorga et l’américaine, Victoria’s Secret. L'une des dernières inventions de Lessonia est un masque spécial pour les lèvres.

Lessonia

Et voici un autre secret expliquant la cote des produits français, malgré des prix plus élevés par rapport aux producteurs asiatiques, par exemple.

En France, il existe une législation véritablement draconienne, grâce à laquelle les entreprises produisent des produits ultrapurs. Les algues, avant d’être transférées au laboratoire, sont rigoureusement sélectionnées. Ce type de matières premières bénéficie d’une plus grande confiance.

Ce n’est pas pour rien que depuis 20 ans déjà, en Bretagne, dans la célèbre ville de Saint Malo, qu’est accueillie le symposium international des biotechnologies de l’industrie cosmétique « COSM’ING ».

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)