Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
lundi, 6 juillet 2020
lundi, 6 juillet 2020

François Hollande a fait revenir les touristes en France

Ekaterina Gadal, traduction Clara Dimitrov0:27, 20 mars 2017SociétéImprimer

François Hollande, le président le plus impopulaire de l'Histoire de France, est attaqué même par son propre camp. Anne Hidalgo, le maire de Paris, et membre du même parti que le président français, l'a qualifié de «responsable de l’immense gâchis du quinquennat qui se termine».

Crédit: Vladimir Bazan

Mais, enfin, une bonne nouvelle est arrivée dans le paysage économique pour le président français : les touristes sont de retour en France.

Avez-vous un plan, Monsieur Fix ?

En arrivant au pouvoir, les socialistes se sont accrochés à l'industrie du tourisme du pays, pensant qu'elle était la clef du retour de la croissance, avec plus de deux millions d'emplois, impossibles à délocaliser.
Laurent Fabius, alors ministre des Affaires Étrangères, considérait que le tourisme était le secteur économique principal du futur. Et la France, avec ses richesses inépuisables qui attirent les touristes étrangers, ne pouvait pas prendre de retard face aux autres pays.
Combien d'autres pays peuvent proposer, au choix, des stations de ski, de remarquables stations balnéaires au bord de la mer ou de l'océan, des villes passées dans la légende au cours des siècles, et par-dessus tout, une cuisine célèbre et des vins, cognacs et champagnes connus dans le monde entier.

La France pourrait facilement être la première destination touristique dans le monde, et elle pourrait tranquillement se reposer sur ses lauriers a affirmé Laurent Fabius.

Le ministre s'est fixé un but : 100 millions de touristes étrangers par an en 2020
"Le «Plan Tourisme» est né en 2014, et pour qu'il puisse se réaliser, Laurent Fabius lui a trouvé un milliard d'euros.

Il se trouve qu'il n'existe pas en France d'établissement prestigieux spécifique à la formation d'agents de tourisme, comme «l’École Hôtelière» à Lausanne en Suisse. Les Français doivent donc se former à l'étranger, mais il pourrait arriver un jour où ils trouveraient du travail à l'étranger et ne pas rentrer en France, voilà pourquoi il est important de valoriser les écoles de commerce françaises.

Ce qui navre les touristes, c'est qu'ils ne peuvent actuellement pas se rendre dans le centre de la capitale depuis l’aéroport rapidement. Aussitôt dit, aussitôt fait, on a commencé à construire une ligne rapide «aéroport Charles de Gaulle — Paris». Dans l'attente du train, pour amadouer les voyageurs, on a mis en place un prix fixe pour une course de taxi entre la ville et l'aéroport.

La crise économique contraint les touristes à moins dépenser, ainsi, la tendance est à venir en week-end dans la capitale française. Mais en France, le dimanche est traditionnellement un jour de repos. Problème compliqué, mais en surmontant les fortes protestations des syndicats, les socialistes ont introduit la loi Macron, qui permet aux commerces d’être ouvert le dimanche, au grand bonheur des touristes.

Le problème principal, c'est de protéger les touristes confiants des voleurs et des escrocs qui les prennent pour cibles.
Une idée, renforcer les patrouilles de police avec leurs homologues étrangers, notamment chinois. Les développeurs du "Plan Tourisme " ont compris l’intérêt d'attirer les touristes venant d'Asie et d'Afrique.

Mais en arrivant en France, les touristes étrangers sont légèrement perdus : autour d'autant de monuments, le Wi-fi gratuit est pratiquement inexistant, et ce manque n'a pas été comblé.
Laurent Fabius s'est déplacé à travers le globe, en donnant de son temps et de sa personne. Un jour, pour pouvoir rencontrer ses homologues et partenaires chinois, il a dû quitter la table des négociations à Kiev, déchiré par les manifestations de Maïdan.

Mais la série d'attentats, qui a fait 238 morts, à travers le pays a fait obstacle au plan des socialistes. Les touristes étrangers, et en particulier les Japonais, ont brusquement changé leurs plans de voyage, et massivement annulé leurs voyages en France.

2016, l'année de l'effort du gouvernement Valls

Manuel Valls a pris le relais à la mise en place d'une France qui attire après l'éviction du gouvernement de Laurent Fabius. «Le tourisme est à l'origine de 7,5% de la richesse nationale et de deux millions d'empois» a dit le premier ministre En dehors du plan économique, le tourisme joue un rôle important quant à l'image de la France, qui ainsi consolide l'influence du pays dans le monde.

10 millions d'euros ont été investis dans le renforcement de la sécurité des installations touristiques, principalement dans les moyens de surveillance.

4 millions d'euros sont allés dans le Fonds d'urgence au spectacle vivant pour renforcer la sécurité des festivals

5,7 millions d'euros ont servi au payement des loisirs des catégories sociales les plus pauvres, permettant ainsi à 70 milles retraités d'aller en bord de mer en 2016.

En 2017, sont apparus les «chèques loisirs», qui comme les «tickets restaurants» qui sont donnés aux employés pour payer leurs repas, permettent aux personnes à faible revenu de payer leurs vacances et de soutenir l'industrie du tourisme.

10,5 millions d'euros ont permis de renforcer la sensibilisation des touristes français et étrangers.
En dépit des efforts déployés, Manuel Valls estime que les progrès de la France ne sont pas encore suffisants. En effet, elle n'est qu'à la troisième place dans le classement mondial en termes de revenus générés par le tourisme, derrière l'Espagne et les États-Unis.

Résultats de 2016

Toutefois, le plus gros du travail a été fait et les résultats ne se sont pas fait attendre. Malgré les circonstances de l'état d'urgence face au risque élevé d'attaques terroristes lors de l'Euro de football 2016, cet événement international grandiose a duré un mois et les stades français ont compté 2,5 millions d'entrées, tout s'est très bien déroulé, si on ne compte pas l'incident avec les supporters russes.

Avec cette compétition, la France a gagné 1,2 milliard d'euros.

Et ce magnifique spectacle sportif a reçu une grande couverture médiatique. À travers leurs écrans de télévisions, des milliards de fans ont visité le pays, ce qui a, sans aucun doute, renforcé la fiabilité de la France dans le monde. Si seulement quelques pourcents des téléspectateurs qui ont été envoûté par la France après avoir regardé l'Euro 2016, décide de la voir en vrai, c'est des dizaines de millions de touristes supplémentaires, et pour atteindre le seuil des 100 millions, le pays a besoin de ces 15 ou 16 millions.

Les touristes asiatiques sont de retour en France

En février 2017, il a été sûr que les touristes asiatiques étaient de retour en France.
Les longtemps attendus touristes japonais sont retournés dans les rues de Paris, leur nombre a augmenté de 60 % par rapport à la même période l'année dernière, et ça a été tout de suite remarqué.

Les Japonais sont un des clients préférés de l'industrie du tourisme, non seulement ils sont calmes et polis, mais 90 % se disent satisfaits de leur voyage, et c'est pourquoi 30% d'entre eux reviennent l'année d'après, ou au maximum dans les deux ans. Par conséquent, parmi eux, se trouvent beaucoup de touristes confirmés, qui savent très bien ce qu'ils veulent voir et faire. 90 % visitent les musées et les monuments, et seulement la moitié font du shopping. Ceux qui viennent pour la première fois ont entre 45 et 55 % de chances de revenir.

Un autre détail intéressant, 55 % des Japonais passent par des agences de voyage, 30% réservent sur internet et moins de 10% sur place. Plus de 80 % des touristes japonais logent simplement à l’hôtel. Le budget moyen d'un Japonais pour son séjour est de 1100 euros, ils restent en moyenne 5 jours, ce qui fait au total 400 millions d'euros à la France par an.

Malheureusement, beaucoup de progrès restent à faire. Le nombre de touristes est seulement revenu au niveau auquel il était avant les attentats.

Sur le même sujet

Les touristes fuient Paris à cause des attentats de novembre
Paris : une ville pour les touristes
Notre touriste russe à Paris
Les touristes russes boudent la France

4 commentaires

  1. Жанна dit :

    Рада за Францию))

  2. Виктор Родин dit :

    Poisonous smog over Paris To be, or not to be!?

    Paris is experiencing the most severe air pollution in the last 10 years, which is caused primarily by cars. Energetic mayor Anna Hidalgo, who is concerned about the health of the citizens, launched a campaign in social networks called Stop Contamination. "It looks like you are sitting in a room measuring 20 square meters. M along with 8 smokers, "- she describes the situation.

    Smog affects the city in other regions of the country. On Friday, for example, traffic was also restricted in Lyon.

    In terms of smog elimination, the energetic mayor said that on Friday, December 9, only cars with odd numbers could drive through the capital and the suburbs. In addition, she argued ironic Donald Trump that Paris, despite the poisonous smog, still remains the great tourist capital of the world.

    In principle, I can agree with the mayor of Paris - Anna Hidalgo. Moreover, if she invites me to work on smog elimination now, I will do it by September 2017.

    Smog will be everywhere: Over Beijing, Delhi, London, New York and over other megacities - smog will not be over Paris, and all of France.

    I'll do the work for a low price - for $ 0.3 billion.

    What will France have from this? Well, we omit the image - he does not bring money. The tourist business remains. His income will not only go down - they will grow, up to doubling.

    PS. The sky will be completely cleared over Belgium, Switzerland. Partially: over the UK, the Netherlands, Germany, Italy and Spain.

    Sincerely, the creator of environmental programs, Victor Rodin.

    — — —

    Ядовитый смог над Парижем Быть, или не быть?!

    Париж переживает самое сильно загрязнение воздуха за последние 10 лет, которое вызвано в первую очередь автомобилями. Энергичный мэр Анна Идальго, которая обеспокоена здоровьем горожан, запустила в социальных сетях кампанию под названием «Стоп загрязнение». «Это выглядит так, словно сидишь в помещении площадью 20 кв. м вместе с 8 курильщиками», — описывает она ситуацию.

    От смога страдают города и в других регионах страны. В пятницу, например, движение транспорта было ограничено также в Лионе.

    В плане ликвидации смога энергичный мэр сообщила, что в пятницу, 9 декабря, по столице и пригородам могли ездить только машины с нечетными номерами. Кроме того, доказывала ироничному Дональду Трампу, что Париж, не смотря на ядовитый смог, таки останется великой туристической столицей мира.

    В принципе я могу согласиться с мэром Парижа — Анной Идальго. Больше того, если она меня пригласит на работу по устранению смога сейчас, – я её выполню к сентябрю 2017 года.

    Смог будет везде: Над Пекином, Дели, Лондоном, Нью-Йорком и над другими мегаполисами – смога не будет над Парижем, и всей Францией.

    Работу сделаю за недорого – за 0,3 млрд долларов.

    Что от этого будет иметь Франция? Ну, имидж опускаем – он денег не приносит. Остается туристический бизнес. Его доходы не только не понизятся – они вырастут, вплоть до удвоения.

    PS. Небо полностью очистится над Бельгией, Швейцарией. Частично: над Великобританией, Нидерландами, Германией, Италией и Испанией.

  3. Irene dit :

    Думаю, что проблема не всегда заключается в привлекательности Франции для туристов. Полагаю, что дело порой — в платёжеспособности тех, кто и рад бы прогуляться по Парижу, да вот финансов нет на удовольствия)

  4. Sinclair dit :

    Le tourisme est une activité jamais très sûr dans la durée, un attentat, une hausse des prix de l'avion ou une brouille avec pays (voir la Chine actuellement) et le nombre de visiteurs peut chuter. Une économie doit reposer sur des bases plus solide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)