Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
mardi, 28 janvier 2020
mardi, 28 janvier 2020

Le Jour de Mémoire du Soldat Inconnu

Dmitri Kouznetsov et Elena Slavitch, traduction de Maya Osnovina11:12, 12 décembre 2019ImagesImprimer

Le Jour de Mémoire du Soldat Inconnu est célébré en France le 11 novembre et dans d'autres pays — le 3 décembre. Des manifestations commémoratives ont eu lieu en Europe qui compte plusieurs cimetières des soldats Russes et Soviétiques.

Presque 2 million de citoyens Soviétiques et Russes ont disparu durant les guerres et les conflits armés du XXème et du XXIème siècle. Aujourd'hui, le 3 décembre, nous nous souvenons, reconnaissants, de tous ceux qui ont défendu l'Europe des nazis. Le groupe «Le Livre de Mémoire» a interviewé la coordinatrice du mouvement «Régiment Immortel de Lyon» Mme Svetlana Terekhova-Mayorgas.

 

Question: L'association «Régiment Immortel» a organisé le dépôt des gerbes aux tombes du cimetière militaire de Doua, pourquoi ce lieu a été choisi?

Réponse:  La nécropole nationale de la Doua est un cimetière militaire, situé à Villeurbanne, Grand Lyon. Le cimetière rassemble des tombes des soldats ou des résistants, français ou issus des troupes alliées de la Première Guerre mondiale ou de la Seconde Guerre mondiale, tous Morts pour la France. On y trouve également des tombes, datant de la Première et de la Deuxième Guerre Mondiale, des soldats Russes et Soviétiques, ainsi que des résistants, 47 à 50 tombes au total. De plus, l'obélisque intitulé " Ici se trouve « la tombe de celui qui n’en a pas» et plusieurs croix des inconnus. Nous avons donc décidé de déposer des fleurs au pied de cet obélisque et d'honorer la mémoire de nos compatriotes en décorant leurs croix d'un œillet pourpre.

Question: Depuis quand existe le Régiment Immortel de Lyon et qui a été l'initiateur du mouvement?

Réponse: Le mouvement «Régiment Immortel de Lyon» est né en 2017 grâce à l'initiative de deux personnes: Larissa Orloff et moi-même. Nos grands-parents ont combattu pendant la Deuxième Guerre, du côté des Soviétiques, et des membres de la famille de Larissa Orloff, du côté de son époux, étaient dans la Résistance Française. Notre motivation principale était la commémoration de ces personnes et la marche de la Paix, avec les portraits des combattants, à Lyon le jour de la Victoire. Mais les origines du Régiment Immortel remontent à l'initiative populaire en Russie, à la ville de Tomsk.

La première marche de la paix, organisé à Vénissieux, a rassemblé environ 150 personnes, et nous sommes très reconnaissants à la mairie de Vénissieux de nous avoir permis cette manifestation et de leur soutien, notamment, pour l'organisation du concert à la fin de la manifestation. Les rangs de notre Régiment Immortel ont été rejoins par des personnes de plusieurs nationalités, y compris des Français. Nous avons chanté en langues de tous les participants: en russe, français, ukrainien, biélorusse, kazakh, arménien, italien. Cela a été véritablement une initiative populaire, avec une imprégnation étonnante des groupes ethniques et des nationalités multiples. Notre leitmotiv est le mot «PAIX.»
Depuis, nous avons organisé encore des marches en 2018 et en 2019, à Lyon même, et nous remercions la mairie et le Préfecture de la ville de Lyon de leur soutien et de la mise en place des dispositifs de sécurité lors de la marche dans les rues et les places centrales de la ville.
Il va de soi que le dépôt de gerbe aux monuments d'Antoine de St Exupéry, celui des enfants d'Izieux et du Veilleur de pierre a fait une partie intégrante de la manifestation. Nous avons organisé un meeting sur la place Carnot et un flash-mob avec les danses et chants sur la place Bellecour. Malheureusement, des fortes averses n'ont pas permis de poursuivre l'action avec un concert traditionnel, organisé par nos propres moyens.

Question: Qui finance le mouvement?

Réponse: Malheureusement, nous n'avons aucun financement. Notre budget est formé grâce aux dons personnels. Le Consulat Honoraire de Russie à Lyon et Mr Turcas nous soutient du point de vue administratif.

Question: Vos projets pour l'avenir?

Réponse: Nous aimerions réaliser notre rêve et marquer les croix des soldats Russes et Soviétiques du cimetière de Doua par des signes distinctifs, tout comme cela a déjà été faits par nos collèges d'Italie, de Pologne et de Belgique. Pour le moment, cette initiative est freinée au niveau administratif. Un autre projet: planter des arbres pour créer une allée de la Paix, idéalement ces arbres devraient être apportés des pays alliés. Nous rêvons de faire venir à Lyon l'exposition «Stalingrad dans  le destin de la France» et de continuer notre mission de la recherche des tombes des soldats Russes et Soviétiques et de leurs descendants vivants.
Bien évidemment, nous invitons tous à rejoindre nos rangs lors de la Marche de la Paix le 8 mai, pour commémorer le 75ème anniversaire de la Victoire dans, nous l'espérons, la dernière grande guerre sur Terre!

Pour information: le groupe «Livre de Mémoire» est une initiative populaire dont le but est la préservation de la mémoire des combattants de la Deuxième Guerre Mondiale. Ce livre contient des récits de nos compatriotes habitant la région Auvergne-Rhône-Alpes et dans d'autres régions et pays. Leurs récits sont en lien avec l'histoire personnelle de leurs familles et les événements de la Deuxième Guerre Mondiale sur le territoire français.

 Lyon

Plus d'information:

 

https://levenissian.fr/Le-regiment-immortel-a-Venissieux

https://fr.rbth.com/en_bref/2017/05/05/le-regiment-immortel-defilera-dans-plusieurs-villes-de-france_757359

Le régiment immortel dans dix villes de France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)