Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
samedi, 15 mai 2021
samedi, 15 mai 2021

A Paris, participation active aux élections présidentielles de Russie

Elena Iakounine, traduction de Ludmilla Balitskaya12:45, 19 mars 2018ImagesImprimer

L’Ambassade de la Fédération de Russie en France, ouvrit ses portes à 8h00 selon l’horaire parisien.

Photo: Boris Guessel

A 10h00 les personnes venant voter entraient encore à l’intérieur de l’ambassade, mais déjà à 12h00 une file souhaitant faire son choix se formait à l’entrée du bâtiment, et à 14h00, la file d’attente commença progressivement à s’étendre le long de la clôture de l’ambassade.

Photo: Elena Iakounine

En toute honnêteté, le nombre de familles qui sont venues avec/accompagnées de leurs enfants était surprenant surtout que le temps était très désagréable et le froid rongeait jusqu'aux os.

Photo: Boris Guessel

Les jeunes participèrent activement. Et pas seulement les étudiants des universités parisiennes. Il y avait des touristes dans la file.

« Avec un ami nous sommes venus visiter Paris pour une semaine », explique une jeune femme à « L’Observateur russe ». « Et vous ne regrettez pas votre temps de congé en venant à l’ambassade ? »

« Non, de plus qu’un ami d’Hollande nous amena ici avec lui ».

Nous interrogeons l’ami en question : « Et comment avez-vous su que l’on peut voter à l’ambassade ? » « Il y avait partout et beaucoup d’information. Je suis arrivé des Pays-Bas à Paris pour ce week-end pour voir mes amis. Et comme il n’était pas nécessaire de se préenregistrer ou de prendre des bulletins de vote par correspondance etc., nous avons simplement pris notre passeport russe et sommes venus. ».

Photo: Elena Iakounine

Une jeune femme enceinte avec un petit garçon passe et demande à la file d’attente : « S’il vous plait, pourriez-vous me laisser passer, j’ai du mal à rester debout ». « Comment cela se fait-il que les personnes accompagnées par des enfants ne soient pas prioritaires ? », s’étonne quelqu’un. « Regardez bien, tout le monde est venu avec des enfants », répond une jeune maman avec une nichée de petits enfants.

Retentie de la musique. Les enfants, comme il se le doit, ne tiennent pas en place, et se ressent une véritable atmosphère de festivité, malgré que beaucoup soient venu pour la toute première fois à l’ambassade et essayent de se comporter avec retenue.

Photo: Elena Iakounine

Onze heures passées, la salle est balayée par une excitation inattendue : entre Gérard Depardieu. Personne n’était au courant de son arrivée, mais les flaches des appareils photos et les téléphones commencèrent à retentir sans relâche.

« Quels sont vos sentiments lors de l’élection ? », s’élancèrent les journalistes vers l’acteur. « Patriotiques et d’amour envers la Russie », répondit-il rapidement avant de partir sur sa moto.

Photo: Elena Iakounine

L’invité inattendu suivant fut le créateur de mode tant aimé par les russes, Viatcheslav Zaïtsev. Il arriva directement de l’aéroport à l’ambassade. Fatigué après son voyage, on demanda à faire passer le designer à l’inscription sans attente.

« Je suis venu tout spécialement, j'ai senti un réel besoin de voter », déclara-t-il aux journalistes.

Photo: Boris Guessel

Sont venu voter : le comte P.P. Cheremetiev et N.D. Solzhenitsyna.

Photo: Elena Iakounine

Et le plus important, est que durant toute la journée à l’ambassade, des personnes arrivèrent et arrivèrent, en couple, seules, avec des amis et des collègues, jeunes ou plus âgées, soit, tous nos compatriotes qui aiment la Russie et se soucient de son avenir.

Photo: Boris Guessel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)