Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
mardi, 23 juillet 2019
mardi, 23 juillet 2019

Poutine au Centre russe du quai Branly

Elena Iakounine, traduction de Davis Nyembo11:26, 30 mai 2017Russie IciImprimer

Le 29 mai 2017, dans le cadre d'une visite de travail en France, Vladimir Poutine a visité le centre culturel et spirituel russe au Quai Branly à Paris.


Branly&

Le chef d'Etat russe, étaient accompagné du ministre de la culture V. Medinski, du directeur général des affaires de l'administration présidentielle, A. Kolpakov, de l'ambassadeur de Russie en France, A. Orlov, du maire de Paris, A. Hidalgo et du maire du 7e arrondissement de Paris, R. Dati.

Dans le bâtiment dédié aux expositions, la maquette des édifices du centre a été présentée à V. Poutine par Jean-Michel Wilmotte, architecte en chef du Сentre culturel et spirituel.

14

L'invité de marque et ses accompagnateurs se sont ensuite rendus à la cathédrale de la Sainte-Trinité, où ils y ont rencontré son recteur, Mgr Nestor, évêque du diocèse de Chersonèse, et le clergé de l'église. L'archevêque a parlé à V. Poutine des particularités de la décoration de la cathédrale et lui a offert en cadeau une icône de la Sainte-Trinité. A son tour, le leader russe a offert à l'église une icône d'Andreï Roublev, « l'Hospitalité d'Abraham ».

1

A la fin de la visite, Vladimir Poutine a fait un tour par le bâtiment dédié à l'enseignement. Une exposition temporaire y a été présentée au président. Elle mettait en avant les résultats des fouilles archéologiques sur les lieux de batailles où a combattu le corps expéditionnaire russe pendant la Première Guerre Mondiale.

9

Au cours de la visite des bâtiments dédiés à l'enseignement, le chef d'Etat russe a pris connaissance des programmes de formation complémentaire proposés par le centre : « l'école classique russe », le centre de formation de l'Institut de langue russe A. Pouchkine, l'école paroissiale du diocèse de Chersonèse, la plus vieille en France et en activité depuis plus de 85 ans, et les clubs pour enfants et adultes, animés en français et en russe. Le président a également rencontré les professeurs et les élèves, et a découvert l'exposition des archives scolaires, qui comprend d'anciens livres et des manuels de pédagogie de la diaspora russe.

20

Le groupe de formation du Centre s'est donnée la mission de transmettre, dans des conditions modernes, une expérience de la pédagogie nationale pré-révolutionnaire unique et soigneusement conservée pendant l'émigration, basée sur le principe de fidélité à la patrie perdue et sur un amour immuable de la littérature russe et des traditions chrétiennes.

16

L'histoire du travail, pédagogiquement approuvé, de l'accueil et de l'éducation des jeunes générations de Russes dans les conditions d'émigration à Paris est liée à des noms exceptionnels tels que I.A. Iline, V.V. Zenkovski, S.N. Boulgakov, N.A. Berdiaïev, V.N. Lossky, ainsi que de nombreux autres penseurs et visages de la diaspora russe.

18

A l'heure actuelle, en plus de la mission d'éducation dont s'est chargée le Centre, il propose également des expositions, des concerts et un travail socio-culturel. Un mouvement regroupant des dizaines de jeunes gens appartenant à la culture russe et française se développe aussi. Le Centre possède également un pôle de la famille, de la maternité et de l'enfance.

5

Note :
La cathédrale de la Sainte-Trinité est actuellement l'un des lieux religieux les plus visités de Paris. Jusqu'à 200 000 personnes la visitent chaque année. Elle est ouverte tous les jours aux visiteurs. Durant ses heures d'ouverture, on peut y trouver un prêtre en service (ce qui en soi est unique pour un temple orthodoxe en France), prêt non seulement à apporter un soutien pastoral à ses compatriotes vivant en France, mais aussi à répondre aux questions des habitants et invités de la capitale française, qui visitent la cathédrale en tant que touristes.

Photos: Daniel Naberejny

D'après la documentation du diocèse de Chersonèse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)