Распечатать запись

Sur fond de Tour Eiffel

20 mars 2016

Les Français et les Russes présents ce 19 mars au matin, quai Branly, au centre de Paris, étaient unanimes : c’est un événement véritablement historique.

L’Observateur russe était présent pour cette cérémonie unique.

Ж. -М.Вильмотт и Н.Водянова | J-M Wilmotte et le top-model N.Vodianova

Une cathédrale sans coupole et sans croix n’est pas une cathédrale, et cet assemblage final, l’élévation de la plus grande des cinq coupoles et de la croix orthodoxe, a pu être observé par les personnalités invitées sur une plateforme aménagée spécialement, mais aussi par tous les parisiens. La cathédrale de la Sainte-Trinité, haute de 37 mètres, est visible de très loin.

Le centre culturel et spirituel russe a été conçu par le célèbre cabinet d’architecture de Jean-Michel Wilmotte.

« Je suis fier de la technique et du savoir-faire français » a déclaré ce dernier en préambule à l’événement. Rappelons que l’édification du centre a été confiée à un géant de la construction, la société Bouygues.

К.Мурузи, Ю.Ведрин, Ж.М.Вильмотт, Ф.Миттеран | K.Mourouzi, H.Vedrine, J-M.Wilmotte, F.Mitterand

Il y a de quoi être fier, en effet : la construction du Centre a pris de l’avance sur le calendrier et Bernard Mounier, le directeur général de Bouygues, a confirmé, à l’ouverture de la cérémonie, que les travaux seraient terminés en août et non à l’automne comme initialement prévu.

Le chef de la maison des Romanov, Dmitri Romanovitch, est venu de Copenhague pour assister à la pose.

Dmitri Romanovitch Romanov

L’archevêque de Genève et d’Europe occidentale Mikhaïl est venu de Suisse.

L’archevêque de Genève et d’Europe occidentale Mikhaïl

En dépit de facteurs externes irritants dus aux tensions politiques, la construction n’a pas été interrompue une seule minute. La cathédrale est construite en pierre de Bourgogne, celle-là même qui a servi à construire le palais du Trocadéro ou encore les socles de la Tour Eiffel. Ce matériau traditionnel est associé au projet innovant des coupoles. C’est une société bretonne, Multiplast, qui les a créées en utilisant un matériau composite. Ce matériau est plus léger et plus solide que celui qui est utilisé habituellement pour les coupoles. Résultat, la coupole pèse huit tonnes au lieu de quarante. Les cinq croix qui surmonteront les coupoles ont été fabriquées en Russie, dans la ville de Trekhgorny, dans la région de Tchéliabinsk.

Les coupoles sont recouvertes de très fines feuilles d’or (8×8 cm de côté), il en a fallu en tout quatre-vingt-dix mille.

Епископ Корсунский Нестор освящает кресты | L'archevêque de Chersonèse Nestor

En regardant bien, on s’aperçoit que ces feuilles ont reçu un traitement spécial pour les matifier, de façon à ce que l’or de brille pas, mais émette une lumière mat.

Le secrétaire d’État Jean-Marie Le Guen a remarqué que le talent des architectes a permis d’unifier dans le centre Russe, les meilleures traditions de la culture russe et de la « parisienneté ».

Выступает Ж. -М Ле Гуэн, рядом стоят Ж. -М Вильмотт, Б.Мунье, С.Приходько | J-M. Le Guen, J-M. Wilmotte, B. Mounier et S. Prikhodko

« Paris a toujours été dans le cœur des Russes, désormais, la Russie se trouve au centre de Paris » a déclaré, en clôturant son discours, Sergueï Prikhodko, vice-premier ministre de la Russie venu spécialement en avion depuis Moscou pour la cérémonie.

M. Prikhodko a confirmé que le centre serait administrativement rattaché à l’ambassade de Russie en France, ce qui signifie que ce sera effectivement un morceau de territoire russe. Mais l’accès au centre sera ouvert, sans restriction, a déclaré le vice-premier ministre de la Fédération de Russie.

La pose de la Croix du grand dôme de la Cathédrale de la Sainte-Trinité est ici.

Photos et vidéo de l'auteur

Elena Iakounine, traduction de Kumar Guha

Laisser un commentaire

  1. (required)
  2. (required)
  3. Tapez les chiffres (SPAM protection)
 

Lire aussi

Французы о вакцинации, или прививки - это хорошо или плохо | Vaccination : ce qu’en pensent les Français

Vaccination : ce qu’en pensent les Français

Tous les vaccins sont-ils bons pour la santé ? Faut-il se faire vacciner ? Si oui, où et quand ? A l’échelle mondiale, la France cartésienne est le pays le plus « sceptique » en ce qui concerne ... (La suite)

21.01.2017    | En France |     Kira Sapguir, traduction de Jasmine Beaune

Commenter
Как в Париже Дед Мороз отвечал на вопросы |La conférence de presse de Ded Moroz

La conférence de presse de Ded Moroz

Dimanche dernier, une conférence de presse pas comme les autres s’est tenue à Paris. Le grand père Noël russe, Ded Moroz et Snégourotchka, sa petite fille, ont fait un grand voyage depuis Veliky ... (La suite)

18.01.2017    | Rencontres |     Texte, photos: Maria Tchobanov, traduction de Jasmine Beaune

Commenter
Внимание: новые правила выезда из Франции несовершеннолетних | Une nouvelle loi sur la sortie du territoire français des mineurs

Une nouvelle loi sur la sortie du territoire français des mineurs

La radio France Info a révélé les modifications de la loi sur l’autorisation de sortie du territoire des mineurs. L’autorisation écrite des parents, qui n’était plus nécessaire depuis 2012, ... (La suite)

17.01.2017    | En France |     Armen Balassanian, traduction de Jasmine Beaune

Commenter
Русский праздник  в Центре Парижа | Les festivités russes au Centre de Paris

Les festivités russes au Centre de Paris

Dimanche 15 janvier, le marché de Noël du Centre Russe de Paris sur le quai Branly, c’est des ateliers, des films, des contes, des concerts, des rencontres entre parents discutant du programme ... (La suite)

15.01.2017    | Rencontres |    Elena Iakounine, traduction de Jasmine Beaune

3 Commentaires
Франция в ожидании хакеров на выборах | La France anticipe des cyberattaques durant les élections

La France anticipe des cyberattaques durant les élections

Après la victoire de D. Trump, l’implication supposée de la Russie dans le piratage du serveur de messagerie du parti démocrate lors des élections américaines était au cœur de l’information. Suivi ... (La suite)

14.01.2017    | Société |     Armen Balassanian, traduction de Jasmine Beaune

Commenter