Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
jeudi, 30 mai 2024
jeudi, 30 mai 2024

Lorsque c'est mal de rigoler

Kira Sapguir, traduction de Olga Vesic0:53, 20 décembre 2017CulturesImprimer

Le petit monde de la télévision française est secoué par un nouveau scandale. À cause d'une mauvaise blague sur les femmes battues Tex, humoriste professionnel animant depuis 17 ans le jeu télévisé «Les Z'amours» (qui signifie «Il y a autant d'amours qu'il y a de gens») a été renvoyé de la chaîne de télévision France 2.

Photo; pixabay.com

En quoi consiste ce jeu?

Dans un décor inspiré de l'artiste pop Roy Lichtenstein trois couples répondent aux questions du présentateur — d'abord les femmes, puis les maris. Les questions peuvent être des plus diverses — jusqu'aux plus insidieuses ou saugrenues. Et plus les réponses du mari et de la femme concordent avec celles préalablement recueillies par le présentateur auprès de l'autre conjoint, plus ils sont faits l'un pour l'autre et plus ils remportent de points. Les vainqueurs remportent un voyage romantique.

Mais voilà que le 15 décembre de cette année Tex s'est vraiment distingué!

À la question: "Vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? — la «bonne» réponse était: «On lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois!»

La blague douteuse du présentateur de télévision a immédiatement provoqué une tempête médiatique! Et voilà le résultat: pour sa blague politiquement incorrecte envers les victimes de la violence conjugale Tex a été immédiatement licencié. Il se justifiait en vain sur la chaîne de télévision C-8: " Les amis, c'est juste de l'humour! " Et affirmait qu'il s'oppose, bien sûr, à toutes formes de violences faites aux femmes.

Deux jours ne s'étaient pas écoulés depuis cette intervention que Marlène Schiappa, secrétaire d'État française depuis 2017, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes avait déjà saisi le Conseil supérieur de l'audiovisuel de France (CSA) dénonçant une «blague indigne et irrespectueuse qui banalise le thème de la lutte contre la violence familiale».

Marlène Schiappa a par la suite précisé qu'elle n'est pas pour la censure, mais que «3000 messages indignés adressés au CSA en disent beaucoup».

Bref, les spectateurs n'ont bien entendu fait preuve d'aucune indulgence envers Tex et personne parmi ses collègues n'essaient bien évidemment de le justifier: les femmes battues en France par leurs maris est un sujet bien trop douloureux.

Chaque année la police française enregistre 15 mille appels provenant de femmes, victimes de violence familiale.

        Selon cet indice, la France se classe en deuxième position parmi les pays européens, devancée par les Pays-Bas et suivie de la Suisse.

D'après les statistiques, en France, tous les deux jours une femme est tuée ou battue à mort par son compagnon. Donc, si l'on fait le calcul cela fait environ 150,5 conjointes tuées par an sur une population française de 66,5 millions d'habitants.

Néanmoins le rapide verdict de la chaîne de télévision France 2 à l'égard de Tex embarrasse en partie ses confrères.

a tweeté Anne Roumanoff, comédienne française .

«Tex a été sanctionné pour une blague qui a 100 ans.» — rappelle l'humoriste et le célèbre imitateur Patrick Sébastien. «Coluche la faisait. Oui, Tex mérite une réprimande», — poursuit le comique, «mais du politiquement correct à la censure — il n'y a qu'un pas!»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)