Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
mercredi, 19 juin 2024
mercredi, 19 juin 2024

Investissez dans la ville de Moscou

Elena Iakounine, traduction Ivan Iakounine0:33, 26 juin 2014RencontresImprimer

Cet appel a été lancé par la délégation du gouvernement de Moscou, qui en ce mois de juin a présenté à Paris l’attractivité des investissements dans la capitale russe.

Посол РФ во Франции А.К.Орлов и С.Е.Черемин (выступает) | L'ambassadeur de Russie A.Orlov et S.Cheremine (sur la tribune)

 

Moscou est une ville d'affaires, répétaient les intervenants. Elle concentre plus de moitié du capital bancaire russe, 80% des flux financiers du pays, 90% des sièges sociaux des banques et des organisations financières étrangères travaillant en Russie et enfin presque tous les titres négociés en bourse de ce pays.

C’est la plus dynamique ville de Russie et le leader européen dans le domaine de la consommation, facteur non négligeables au moment de la crise où les pays comme la France cherchent par tous les moyens à relancer la consommation.

L’infrastructure à Moscou s’améliore vite : une route à péage qui va doubler l'avenue Koutouzovski et de nouveaux carrefours routiers apparaissent . La capitale est desservie par trois aéroports internationaux, trois ports fluviaux, neuf gares ferroviaires. De grands chantiers des centres commerciaux, des écoles et des hôpitaux voient le jour.

En 2012 la superficie de Moscou a augmenté de deux fois et demie. Maintenant elle est la plus grande capitale européenne avec 11 977988 habitants (d’après les données de 2013).

Et des investissements supplémentaires sont indispensables pour le développement de la ville.

« Si avant les investisseurs étrangers ont été présents dans des secteurs de la finance et dans l’immobilier (logements et bureaux) », raconte Sergueï Tcheremine ministre du gouvernement de Moscou, chef du département du commerce extérieur et des relations internationales, « maintenant nous leurs offrons la possibilité d’investir dans le transport, la santé, l’éducation et les services publics ».

« La méthode la plus courante d'attirer des investisseurs privés reste la location immobilière urbaine d’après un programme spécial, ce qui implique des conditions préférentielles », explique Vladimir Efimov, chef du département du patrimoine municipal de Moscou.

Toute l’information sur les programmes et les propositions d’investissement est sur le site http://investmoscow.ru/

L’une des priorités du moment est l’investissement dans la sphère sociale. L’appel à la participation active du capital privé dans la construction des écoles maternelles privées et cliniques est lancé.

Il est également proposé de réaménager les bâtiments existants et leur bail conséquent est de 49 ans. Le coût de cette location — 1 rouble par 1 m² — sous-entend l'utilisation gratuite de la propriété de la ville. La seule condition pour obtenir des avantages appropriés — 80% des élèves doivent être des résidents de la capitale.

La possibilité de la construction des écoles auprès des ambassades fait aussi l’objet d’une étude spéciale.

La mise en place de petites structures médicales privées (d’une superficie de 250m²) permettra aussi un abattement fiscal de loyer pendant 20 ans. Alors que les services des généralistes y seront gratuits. Les autorités de la ville envisagent de construire une centaine de cabinets médicaux sous l’enseigne «Docteur à coté.» Ils ouvriront dans les secteurs éloignés du centre de la ville, réduisant ainsi le déficit des médecins dans les quartiers résidentiels.

Les parcelles constructibles attendent aussi les investisseurs. Ainsi, l'année dernière plus d'une centaine de terrains à vendre étaient proposés aux enchères. Ils sont destinés à la construction de centres commerciaux, complexes sportifs, stations-service, parkings, etc.

L’une des ventes de cette année est la grande usine de fabrication de tuyaux. En service en ce moment, elle appartient à la ville de Moscou, et reste un fournisseur privilégié de la capitale et d’autres régions de Russie.

À la question de l’Observateur Russe si Moscou compte développer un réseau d'hôtels bon marché, V.Efimov a répondu que trois grands immeubles de la rue Novy Arbat seront mis en vente dans les prochains mois en vue de leur transformation en hôtels de plusieurs catégories. Aussi, chaque bâtiment possédant plusieurs entrées pourra abriter des hôtels de catégories différentes. De plus Moscou envisage de développer un réseau d'hôtels à deux et trois étoiles et aussi d'auberges. La construction aura lieu en vue de la Coupe du Monde de 2018.

2 commentaires

  1. Татьяна Зайцева dit :

    Про «платную дорогу, дублирующую Кутузовский проспект» узнала только сейчас из французской газеты...

  2. Виктор Глушков-Victor Glouchkov dit :

    Учитывая экономические санкции против России, Войну на Украине, которые несомненно приведут к тяжёлым экон. последствиям. Потере не менее 250млдр дол. в год! А это больно ударит по соц. уровню жизни в первую очередь, простых россиян. Правительству Москвы ничего не остаётся, как циничным образом, призывать к иностранным инвестициям. Вместо того, чтобы искать их у себя дома в карманах собственных олигархах, чиновниках высшего эшелона власти. И по шуровать в банковских счетах у Президента с его окружением...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)