Меню

Русский очевидецL'Observateur russeФранцузская газета на русском языке

Menu
samedi, 15 juin 2024
samedi, 15 juin 2024

Le ballet du Kazakhstan à Paris

0:32, 26 octobre 2017SociétéImprimer

Le théâtre Astana Ballet est le plus jeune théâtre du Kazakhstan.

Il a été fondé en 2012 à l’initiative du chef de l’État Noursoultan Nazarbaïev.

Son répertoire comprend des ballets d’un acte et des spectacles de styles variés (classique, moderne, néo-classique), créés par les chorégraphes kazakhs et étrangers.

La jeune troupe nourrit aujourd’hui l’ambition d’être reconnue pour son style original et s’emploie à se forger une identité artistique au croisement de l’héritage classique et des formes nouvelles qu’elle y infuse avec virtuosité.

Cette année le Kazakhstan a bénéficié d'une attention particulière de la part de la communauté internationale, grâce à l'exposition universelle EXPO 2017 qui s'est tenue à Astana. Cet événement a été synonyme d'un formidable regain de dynamisme dans tous les domaines, y compris dans celui de la culture.

Désormais aussi bien la culture du Kazakhstan que les projets novateurs de la république sont à la portée du monde entier.

Les artistes d’Astana Ballet se sont produits sur les célèbres scènes des grandes villes et capitales mondiales – Moscou, Saint-Pétersbourg, Pékin, Paris, Vienne, Séoul, Budapest, Bakou, New-York, Tokyo et Varsovie.

La Salle Pleyel à Paris a accueilli le 19 octobre 2017 le spectacle en deux actes Astana Ballet Gala, qui inclut les meilleurs morceaux du répertoire théâtral, fruit du travail des chorégraphes kazakhs et étrangers et reflet des dernières tendances dans l'univers de la danse moderne.

L'événement est organisé par le théâtre Astana Ballet (Kazakhstan), le Fond pour le soutien et le développement du ballet et de la danse traditionnelle (Kazakhstan) et la compagnie Russian Day (Paris), avec le soutien du Ministère de la Culture et des Sports de la République du Kazakhstan et l'Ambassade du Kazakhstan en France.

C’était l'occasion de découvrir les fragments des ballets mis en musique par les compositeurs kazakhs, les compositions des groupes ethno-folkloriques revisitées par les musiciens contemporains, de même que des mises en scène modernes, telles que Love Fear Loss, un spectacle qui met en mouvement les paroles d'Edith Piaf et s'inspire de la vie de la grande chanteuse.

On découvrira aussi une mise en scène classique du Triomphe de Cléopâtre (fragment du ballet Cléopâtre, mis en musique par Maurice Ravel), ainsi que le ballet en un acte A fuego lento, mis en scène par Ricardo Amarante, avec les musiques de Lalo Schifrin, Astor Piazzolla, Carlos Gardel et d'autres compositeurs célèbres.

En plus des créations originales montées sur la scène du Astana Ballet, le répertoire du théâtre s’enrichit des chefs-d‘œuvre de la chorégraphie classique, néo-classique et moderne du monde entier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Envoyer un message
  1. (champ obligatoire)
  2. (e-mail correct)